Efficium tdah besoin
Vous êtes ici :

TDAH

Problèmes d’inattention, hyperactivité, impulsivité, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité plus souvent appelé « TDAH », est fréquent. Les enfants touchés présentent des symptômes plus ou moins importants. En moyenne, ce trouble touche entre 4 et 6 % des enfants en âge d’être scolarisés et persiste à l’âge adulte dans la majorité des cas.

 

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le syndrome du TDAH est un trouble d’origine neurologique perturbant la transmission d’informations entre les différentes zones du cerveau. Il pourrait avoir plusieurs causes comme des lésions cérébrales, l’hérédité, des facteurs environnementaux ou des problèmes pendant la grossesse ou l’accouchement. Les symptômes caractéristiques que sont l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité peuvent ensuite s’exprimer à différents degrés selon les patients.

 

Quels sont les types de TDAH ?

Les symptômes du TDAH sont classés dans différentes catégories. En fonction du nombre de symptômes que présente l’enfant dans chacune de celles-ci, on peut déterminer le type de TDAH dont il est atteint. Il en existe 3 différents :

  • Type inattention prédominante : l’enfant se distrait facilement, il a du mal à rester concentrer sur un objectif
  • Type hyperactivité et impulsivité prédominantes : l’enfant agit de façon non réfléchie et ne peux rester en place
  • Type mixte : l’enfant est à la fois distrait, hyperactif et impulsif

Ces symptômes pouvant s’apparenter à un comportement « normal » pour un enfant, il est parfois difficile de distinguer un enfant souffrant du TDAH d’un autre. C’est pour cette raison que le TDAH est souvent détecté à partir du moment où l’enfant rentre à l’école car les symptômes l’empêcheront de vivre une scolarité normale. Les différents apprentissages seront pour lui une difficulté et il devra fournir beaucoup d’énergie pour les acquérir.

Le trouble est confirmé à partir du moment où l’enfant présente constamment les symptômes du TDAH, à l’école comme à la maison par exemple, et dans des proportions anormalement élevées par rapport à un enfant non atteint. Dans le cas contraire, il s’agit plutôt d’une réaction défavorable à son environnement ou à un événement et provoquant un blocage.

 

Quels sont les moyens d’actions contre le Trouble du Déficit et de l’Attention ?

Il est tout d’abord nécessaire d’accompagner l’enfant à mieux vivre son trouble, notamment en l’aidant à accepter ses différences avec les autres enfants et à surmonter ses difficultés scolaires. Il faut ensuite travailler sur une alimentation adaptée pour éviter certaines carences en dopamine ou en sérotonine par exemple. En effet, la dopamine est utile au bon fonctionnement des neurotransmetteurs et la sérotonine va favoriser un état plus calme.

Enfin, l’hypnose peut permettre d’apprendre à canaliser son énergie pour mieux se concentrer, s’organiser et prendre le temps de se détendre. Dans ce sens, micronutriton et hypnose peuvent se révéler très efficaces sur le traitement du TDAH.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Nos spécialistes en TDAH