pressothérapie
Vous êtes ici :

Terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes chez l’enfant sont souvent confondues avec les cauchemars. Elles sont pourtant différentes puisqu’il s’agit de crises de panique nocturnes violentes accompagnées de cris, de pleurs, de nausées, voire même d’énurésie, le tout dans un état de somnambulisme (l’enfant ne se réveille pas).

 

Qu’est-ce que les terreurs nocturnes ?

La terreur nocturne est un trouble du sommeil qui touche principalement les jeunes enfants mais qui peut aussi toucher les bébés et les adultes. C’est un état de somnambulisme pendant lequel l’enfant va brutalement s’asseoir et se mettre à crier, pleurer, transpirer fortement… avant de se rendormir paisiblement. Même si l’épisode est brutal et intense du point de vue de l’entourage, l’enfant n’en aura aucun souvenir.

Les terreurs nocturnes sont la plupart du temps passagères mais il arrive parfois qu’elles deviennent régulières et il est alors important de consulter. Etant donné qu’elles touchent souvent les personnes ayant particulièrement besoin de sommeil, il sera important pour un enfant de prévoir des siestes et de le coucher tôt.

 

Comment distinguer une terreur nocturne d’un cauchemar ?

La plupart du temps, les cauchemars sont vécus en fin de nuit pendant la phase du sommeil dite « paradoxale » et ont pour but de mettre en scène les peurs ou les conflits intérieurs. C’est cet état anxieux qui va finir par réveiller l’enfant qui une fois rassuré et apaisé, pourra se rendormir facilement.

Les terreurs nocturnes sont quant à elles le reflet d’un état d’angoisse plus profond et durable. Elles sont plus spectaculaires et interviennent dès le début de la nuit. Même si l’enfant est assis dans son lit et qu’il se met à crier ou à pleurer tout en étant très agité il ne reconnaîtra pas ses parents car il ne se trouve pas dans un état conscient.

Il est important de bien identifier les terreurs nocturnes car elles sont vécues différemment par l’enfant qui continue à dormir et ne se souviendra pas de cet événement le lendemain. Il vaut mieux alors ne pas le réveiller pour ne pas le plonger dans un état de confusion plus important.

 

L’hypnose pour remédier aux angoisses nocturnes

Dans le cas des terreurs nocturnes il est nécessaire de travailler avec l’enfant sur les raisons de ses peurs et de ses angoisses nocturnes. L’hypnose pour enfant permet de vaincre les terreurs nocturnes et de revenir à des nuits plus paisibles pour l’enfant comme pour les parents. Le but est d’apprendre à se calmer et à se sentir en confiance pour pouvoir retrouver cet état au moment du coucher et ainsi vivre sa nuit sereinement.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Nos solutions en terreurs nocturnes

Nos spécialistes en terreurs nocturnes